Comment évolue le secteur de l’assurance ?

Secteur assurance : évolutuion

Depuis l’origine, le rôle de l’assurance est de limiter les effets des aléas de la vie en contrepartie d’une contribution financière. L’assurance est donc un service fourni lors de la survenance d’un événement incertain et aléatoire qu’on nomme souvent risque. Ainsi, la prestation généralement financière est très souvent destinée à un individu, une famille, une association, ou une entreprise en échange de la perception d’une cotisation ou prime. Toutefois, il est bien de notifier que le monde de l’assurance depuis une décennie a connu une évolution grâce aux progrès du digital, des défis, des risques, etc.

L’évolution du monde de l’assurance : pourquoi une transformation du secteur ?

Dans sa quête de devenir fort et solide financièrement, le secteur de l’assurance a connu une évolution considérable ces dix dernières années. Malgré ce progrès, il continue toujours de faire face à plusieurs défis tout en gardant le même objectif. Il s’agit généralement de satisfaire la clientèle et de la fidéliser, savoir s’adapter aux nouvelles technologies, faire face aux risques et tenir tête aux nouvelles entreprises du secteur.

Par ailleurs, le facteur principal qui a accéléré la transformation de ce domaine d’activité est le digital. En effet, la digitalisation du secteur de l’assurance, c’est tout simplement l’automatisation de certains process manuels avec des outils informatiques et de l’intelligence artificielle.

Dans le domaine de l’assurance, c’est une vraie vague de fond qui se fait en trois étapes. La première étape est celle par laquelle beaucoup d’assureurs ont commencé. Il s’agit de digitaliser les process ou processus autour de la vente de l’assurance et de l’intermédiation, donc de la relation client. Ainsi, un nombre important d’assureurs ont commencé par digitaliser les process de devis de souscription.

La deuxième, c’est la digitalisation de tous les process au niveau de l’entreprise et aussi s’intéresser a tout ce qui se passe dans l’entreprise. La troisième étape, c’est dans la digitalisation embarquée avec plusieurs autres services de base. Les assurances peuvent ainsi proposer et impliquer beaucoup d’intermédiaires et de partenaires dans la gestion du digital.

Le monde de l’assurance face aux risques

Étant donné que nous sommes dans un monde à évolution, les assureurs et les assurés doivent avoir une relation beaucoup plus immédiate et directe. Concernant les risques, il y a une forte croissance de la matière assurable. À cet effet, il est généralement question des risques climatiques et des risques environnementaux.

Ces derniers temps, le monde de l’assurance a connu un coup dur qui a totalement fragilisé son secteur, c’est le coronavirus. Face à cette pandémie où tous les domaines d’activité se sont vus touchés, le secteur de l’assurance lui était encore plus exposé puisqu’il s’agit d’un problème sanitaire.

Étant donné que cette pandémie touchait tout le monde et sous le feu de l’action, certaines personnes ont déduit qu’il n’en valait plus la peine d’être assuré. Toutefois, ils oubliaient que ce gros risque s’était transformé en défis pour le monde de l’assurance et tout a été mis en œuvre pour pouvoir faire face à cette situation.

Il faut aussi dire que l’assurance peut couvrir des risques personnels, et parfois avec une mutualisation des risques peu marquée. Par exemple, nous voyons dans l’article sur l’assurance vie et la succession, nous voyons que l’assurance vie est un formidable ouvrir pour couvrir le risque personnel de décès et optimiser sa fiscalité de succession. C’est un outil en complément du PER assurantiel, qui permet, en plus, la défiscalisation à l’entrée.

Compétition et challenge dans le secteur de l’assurance

L’assurance est un secteur extrêmement réglementé. On a aussi la compétition de nouveaux acteurs qui font également peur sur ce marché. Ces géants viennent d’un monde purement digital. Ainsi, ils disposent d’une force et d’une avance dans le traitement des données. Ils peuvent donc utiliser ces atouts pour proposer des produits plus adaptés aux assurés. C’est ce qui a sans doute provoqué les challenges que les sociétés traditionnelles doivent relever.

Le challenge est d’ordre organisationnel sur le fait qu’aujourd’hui, quand on regarde les entreprises d’assurance traditionnelles, il faut changer les mentalités afin de mettre en place des process plus digitaux et flexibles. Alors, il ne s’agit de faire forcément comme les grandes entreprises, mais il faut imiter et en même temps innover.

Il est donc préférable de les imiter tout en s’adaptant aux nouvelles technologies ainsi qu’aux fonctionnements de ces compagnies d’assurances. Ce faisant, il est possible d’innover davantage tout en proposant aux assurés de meilleures prestations qui conviendront parfaitement à leurs attentes.

Par ailleurs, quels que soient les événements, il fait toujours œuvrer à fidéliser sa clientèle, amener aussi les clients à être responsables en les rendant ambassadeurs auprès d’autres prospects. Il faut donc toujours innover.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *